Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Trésors du Faso : Treize acteurs culturels du Centre-Est récompensés

Trésors du Faso : Treize acteurs culturels du Centre-Est récompensés

lundi 3 juillet 2017

La province du Boulgou dans larégion du Centre-Est a vibré, ce samedi 1er juillet, au rythme des trésors du Faso, la grande nuit de distinction des acteurs du monde de la culture burkinabè. Entre visites des sites touristiques et la nuit de distinction, la région a révélé ses potentialités culturelles entre autres dans les domaines de la musique, la littérature, l’art culinaire, l’art vestimentaire.

Trésors du Faso : Treize acteurs culturels du Centre-Est récompensés

Les populations du Centre-Est étaient en liesse ce week-end. Elles ont célébré la culture à travers la nuit des trésors du Faso initiée par le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme pour récompenser les acteurs du monde de la culture qui se sont distingués positivement aux cours de l’année à travers leurs créations.

Nous sommes à la gare routière de Koupéla où un podium a été monté pour l’occasion. La deuxième édition de la nuit des trésors est en marche à Koupéla au compte de la région du Centre-Est. Entre discours et prestations musicales, treize trophées ont été décernés aux ‘’plus méritants’’, dont quatre trophées d’hommages et neuf en compétition dans diverses catégories telles la restauration, les sites d’hébergement, la musique, les sites touristiques, le stylisme et modélisme pour ne citer que ceux-là. Et c’est avec joie et fierté que les acteurs distingués qui œuvrent pour la valorisation de la culture ont reçu leur trophée.

JPEG - 68.6 ko
Jean-Luc BAMBARA, artiste sculpteur, tenant en main son trophée d’hommage

« Ma fierté est que je suis de la nouvelle génération et si on me rend hommage, c’est que vraiment c’est un clin d’œil pour me prouver qu’on suit mes activités et que je suis encouragé. On n’attend pas un certain temps pour rendre hommage à quelqu’un et là mes sentiments sont de joie immense. Je ne dis pas que je le reçois très tôt mais à temps », nous a confié Jean-Luc BAMBARA, artiste sculpteur qui a reçu un trophée d’hommage. « Ma plus grande fierté est de pouvoir venir en aide aux jeunes en situation difficile, les former afin de leur permettre de vivre de leur art mais aussi d’avoir réalisé des sculptures monumentales qui traduisent des réalités africaines qui occupent des places de référence dans le monde telles qu’en Espagne, aux Etats-Unis ou en Allemagne », a-t-il ajouté.

JPEG - 69.6 ko
François DIAPA, artiste musicien, sacré meilleure révélation musicale de 2016 de la région

Même sentiment de joie et de fierté chez François DIAPA de Koupéla, sacré meilleure révélation musicale en 2016 de la région face à deux autres artistes en compétition avec un album de dix titres intitulé ’’On s’aime’’. « On ne finit jamais d’apprendre et moi je suis un enfant et je reçois des encouragements de mes ainés comme Dez Altino, Floby, le chef de Koupéla et mon slogan c’est ‘’ma solution c’est vous’’, a déclaré l’artiste avant de souhaiter que l’événement soit pérennisé.

Une nuit vécue avec beaucoup de plaisir selon le ministre de Tahirou Barry pour qui ça été une opportunité de découvrir une fois de plus les richesses culturelles, artistiques et touristiques de la région du Centre-Est. « Nous devrons avoir de l’attention pour tous ceux qui œuvrent de façon passionnée dans le domaine de la culture, des arts et du tourisme et je pense qu’ils font la fierté de notre nation et il faut les encourager dans cette voie », a insisté le ministre.

JPEG - 81.2 ko
Troupe de danse traditionnel le Warba de koupéla

Mais avant la cérémonie officielle de distinction, une visite de quelques sites touristiques a également permis au ministre de la culture accompagné des autorités locales de découvrir les potentialités de la région. A Lalgaye, village situé à quelque 50 kilomètres de Tenkodogo, Tahirou Barry a visité la tombe de Naaba Bondaogo, un site où sont inhumés seulement les chefs traditionnels officiellement reconnus par les populations et acceptés par les ancêtres. Après Lalgaye, le cap a été mis sur Garango où le ministre s’est rendu au mont Boulgou qui signifie le ‘’protecteur’’ et qui a donné son nom à la province.

Maxime Jean-Eudes BAMBARA (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Tenkodogo
Orage épars, Humididté : 96%
Max : °C
Min : °C

22°C
Orage épars
Vendredi
Orage
21|28°C
Samedi
Soleil et nuages épars
22|31°C
Dimanche
Soleil voilé
23|35°C
Lundi
Soleil et nuages épars
23|36°C
Mardi
Soleil et nuages épars
23|34°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter