Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Journée internationale du donneur de sang : La 16e édition célébrée autrement (...)

Journée internationale du donneur de sang : La 16e édition célébrée autrement au Burkina Faso

LEFASO.NET

lundi 15 juin 2020

La ministre de la Santé, Pr Claudine Lougué, a célébré, le dimanche 14 juin 2020, la Journée mondiale du donneur de sang, à travers une visite au Centre hospitalier régional de Tenkodogo. Elle a voulu cette activité pour toucher du doigt les réalités de ce centre de référence et encourager les agents du Centre régional de transfusion sanguine (CRTS), fruit de la coopération entre le Burkina Faso et le Grand-Duché du Luxembourg.

Journée internationale du donneur de sang : La 16e édition célébrée autrement au Burkina Faso

Présentes dans la région du Centre-Est depuis le samedi 13 juin 2020, la ministre de la Santé et sa délégation sont arrivées au Centre hospitalier régional (CHR) de Tenkodogo le dimanche 14 juin 2020 pour la célébration de la journée internationales du donneur de sang. Elles y ont été reçues par les responsables de l’administration et le personnel. La visite a démarré par la pédiatrie. Puis, la délégation s’est rendue au Centre régional de transfusion sanguine (CRTS) logé dans l’enceinte du CHR.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale du donneur de sang. « Cette année, le 14 juin, journée dédiée aux donneurs de sang, nous ne voulons pas, malgré la pandémie du coronavirus, la laisser passer inaperçue. C’est pour ça que depuis hier, nous sommes là », a signifié la ministre de la Santé. Le choix de cette localité n’est pas anodin. Il est plein de bon sens.

JPEG - 62.3 ko
Le ministre encourage les agents de la santé

« Nous avons choisi cette région qui abrite un dépôt, qui veut grandir rapidement pour devenir un centre régional, pour encourager ce nouveau dépôt qui a eu des difficultés de démarrage et qui commence à prendre ses marques depuis mars 2020 pour qu’aucun enfant, aucune femme, aucun homme, aucun adulte, aucun vieux de la région du Centre-Est ne meure encore par manque de sang », dira la ministre Lougué. Tout en louant le geste des donneurs, elle a invité la population burkinabè à donner son sang pour la prise en charge des enfants souffrant de paludisme chronique et des femmes souffrant d’hémorragie associées à la grossesse ou à l’accouchement. Au CRTS de Tenkodogo, « les poches de sang qui sont prélevées sont traitées selon les normes de respect de la qualité du sang pour que les patients qui reçoivent le sang, le reçoivent pour guérir des maladies et non pour tomber encore malade », selon la ministre.

JPEG - 56.6 ko
Le liquide précieux qui sauve des vies

Elle a saisi l’occasion de la visite pour féliciter les jeunes qui sont venus donner leur sang. Son souhait, c’est de voir cette activité susciter un plus grand engouement pour le bénéfice des patients de la région du Centre-Est. Depuis 2009, Abdoulaye Ouédraogo, gestionnaire des hôpitaux, donne régulièrement son sang au CNTS pour sauver des vies.

« A Tenkodogo ici, j’ai a à mon actif deux dons », a-t-il précisé. A tous ceux qui hésitent toujours à donner leur sang, le gestionnaire des hôpitaux les rassure : « Ça fait plus de 10 ans que je donne mon sang mais je n’ai jamais eu de problème de santé. Le don de sang a également des avantages. Ça permet de suivre votre état de santé ».

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Portfolio

  • photo de famille
  • Un donneur de sang exemplaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Tenkodogo
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter