Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Région du Centre-Est : L’excellence à l’école primaire célébrée pour la 13e (...)

Région du Centre-Est : L’excellence à l’école primaire célébrée pour la 13e fois

dimanche 17 novembre 2019

La Journée de l’excellence régionale de l’école primaire s’est déroulée le vendredi 15 novembre 2019, dans la cité de « Zoungrantenga » (Tenkodogo). Cette célébration, qui est à sa 13e édition, est une initiative de la Direction régionale de l’éducation préscolaire, primaire et non-formelle du Centre-Est. L’évènement a connu la présence des élus locaux de la région, des autorités coutumières, des élèves et de la population sortie nombreuse pour être témoin oculaire de cette journée qui célèbre le mérite.

Région du Centre-Est : L’excellence à l’école primaire célébrée pour la 13e fois

La région du Centre-Est est convaincue que l’une des actions pour améliorer la qualité de l’éducation est de reconnaître les efforts méritoires des acteurs de l’éducation et les encourager à persévérer. C’est dans cette optique que la Journée de l’excellence régionale à l’école primaire (JEE) a été initiée et suspendue en 2016. Pour sa relance, la JEE, treizième du genre, a choisi de mener la réflexion sur la résilience des acteurs de l’éducation face à l’insécurité. C’est la place du haut-commissariat de Tenkodogo qui a servi de cadre à cette cérémonie.

L’édition 2019 comporte des innovations. En effet, les lauréats ont été identifiés non seulement sur la base des résultats de l’examen au CEP et du concours d’entrée en 6e session de 2019, mais aussi à travers les critères qualitatifs qui ont pris en compte le personnel administratif, les acteurs du préscolaire, de l’éducation inclusive, du non-formel ; les élèves des écoles franco-arabes et les comités de gestion. C’est du moins ce qu’a confié le président du comité d’organisation, Lucien Soré.

Des lauréats primés

Au titre des récompenses, le palme de l’excellence au niveau régional est revenue à Alex Soubeiga de l’école Grigny A de la CEB de Koupéla I, pour avoir obtenu 160,5 points au CEP des écoles classiques. Zoubérou Sorgho de l’école Nour-El Islam de la CEB Tenkodogo III a décroché le prix du meilleur élève garçon au CEP des écoles franco-arabes avec 184 points. Au niveau de l’éducation inclusive, le prix de la meilleure fille au CEP a été attribué à Zénabou Saré de Zigla Koulpélé de la CEB de Garango II, avec 149,5 points. Abdoul Mohamine Guinko de l’école Lergho de la CEB de Garango II a obtenu le prix du meilleur garçon avec 140 points. Ils sont repartis les mains chargées de vélos, de kits scolaires et d’une enveloppe de 15 000 F CFA chacun. Outre les prix ordinaires, le comité d’organisation a décerné des prix spéciaux à des élèves vivant avec un handicap, pour ne citer que ceux-là.

Pour avoir réalisé un taux de succès de 100% au CEP, Ben Hamed Zouré, titulaire de la classe de CM2 à l’école Bagré périmètre B, a été consacré meilleur enseignant de la région. Il a reçu un certificat de mérite, une moto et un vélo. Face aux attaques récurrentes « des forces du mal », M. Zouré a eu une pensée pieuse à l’endroit de sa patrie, le Burkina Faso. « Je souhaite que le bon Dieu ramène la paix dans mon pays », a-t-il formulé. Sa distinction, il la reçoit avec beaucoup d’humilité : « Je ne suis pas le seul à avoir amené les 79 élèves à faire 100% à l’examen. Je remercie mes collègues et surtout les élèves, car si un avait failli, je n’allais pas être là aujourd’hui ».

Taux de réussite de 57% en 2019 au CEP

Malgré un contexte sécuritaire difficile qui a mis en branle l’achèvement de l’année scolaire, la région du Centre-Est est classée parmi les trois meilleures au CEP, avec un taux de réussite de 57% en 2019. Cela, grâce au dévouement des acteurs de l’éducation. Au regard de ce qui précède, le gouverneur de la région a rendu un vibrant hommage au corps enseignant, tout en rappelant que la cérémonie du jour se veut une occasion pour célébrer l’excellence dans la région, en ce sens que « c’est le seul moyen de motiver de façon saine et d’encourager les acteurs », selon lui. Il a saisi l’occasion pour traduire ses remerciements aux partenaires dont Christian Blind Mission (CBM) et Plan international Burkina pour leur soutien pour la tenue de cette journée, car, ajoute-il, « ce n’était pas évident ».

Les parrains, à travers la voix d’Ousseni Badini, directeur pays de CBM, ont félicité les lauréats du jour et réaffirmé leur engagement à accompagner la région du Centre-Est dans sa quête d’une éducation inclusive de qualité, mais aussi pour son rayonnement sur l’échiquier national.

Pour le directeur régional, Lucien Zouré, on peut tourner le thème en une question. « Comment est-ce que cette résilience peut se faire ? ». Il y a, de l’avis de M. Zouré, un certain nombre de sous-questions qu’il faut se poser pour aller à la résolution dudit problème. Il s’agit en effet des actions à mener par les parents, les enseignants, le pouvoir local, les autorités politiques, administratives, religieuses, l’Etat central pour pouvoir venir à bout de ce fléau et, par ricochet, avoir un environnement sécurisé afin de permettre les apprentissages et les enseignements. A ce niveau, il pense que chacun doit être en mesure de pouvoir dégager des stratégies pour permettre de revenir à une situation beaucoup plus stable dans l’enseignement.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Tenkodogo
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter